Imported Layers next prev icon-s-fb--lrg s-in--lrg icon-s-tw--lrg icon-s-tw--simple icon-s-tw--simple-w icon-s-yt--simple
Redirection

Il semble que vous soyez en .
Où souhaitez-vous être redirigé ?

Trouvez une agence près de vous Voir toutes les agences

Une performance durable reconnue

Rexel fonde ses objectifs de développement durable sur des critères scientifiques reconnus à l’international. Ses performances environnementales et sociétales sont évaluées par des observateurs indépendants et établies via de nombreux indicateurs extra-financiers de référence. Dans ses objectifs comme dans ses résultats, la haute ambition ESG du Groupe est saluée.

UNE AMBITION ENVIRONNEMENTALE FORTE

Rexel s’est officiellement engagé à accompagner les efforts pour limiter le réchauffement climatique bien en-deçà de +2°C d’ici 2100. Le Groupe réduit ses émissions de gaz à effet de serre (GES) tout au long de sa chaîne de valeur, qu’il s’agisse de ses émissions directes ou de celles des parties prenantes qui forment son écosystème. Au total, près de 600 millions de tonnes de CO2 annuelles sont en jeu sur la partie distribuée du marché du matériel électrique.
Depuis plus de quinze ans, Rexel monitore l’impact environnemental de ses activités via une stratégie de développement durable exigeante. Dès 2010, le Groupe s’est fixé ses premiers objectifs, rapidement dépassés. Courant 2018, Rexel a revu à la hausse ses ambitions en publiant de nouveaux objectifs de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, validés en 2019 par l’initiative SBT (SBTi), un gage de reconnaissance scientifique à l’international.

Une feuille de route, deux indicateurs de référence

Rexel s’est fixé deux indicateurs de référence à l’horizon 2030 et par rapport à 2016, pour piloter sa démarche environnementale :

-35 %
d’émissions de CO2 liées à la consommation d’énergie des opérations directes (scopes 1 et 2).
-45 %
d’émissions de CO2 liées à l’utilisation des produits vendus* (scope 3).

*L’immense majorité des émissions de CO2 totales du Groupe sont externes, c’est-à-dire non liées à l’activité directe du Groupe. Au sein de ces émissions indirectes, 93 % proviennent de l’usage fait par les clients et utilisateurs finaux des produits distribués par Rexel.

Des objectifs de l’initiative Science Based Targets (SBTi)

En 2018, Rexel a souhaité fonder ses objectifs sur des critères scientifiques incontestables. C’est pourquoi le Groupe s’est engagé dans une démarche validée par la SBTi (Science-Based Targets Initiative).

La SBTi, c’est quoi ? Créée en 2015 par le Carbon Disclosure Project (CDP), le Global Compact des Nations unies, World Resources Institute (WRI) et World Wildlife Fund (WWF), l’initiative Science-Based Targets (SBTi) est la référence internationale pour les entreprises engagées pour l’environnement. La SBTi encourage les entreprises à définir des objectifs de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre basés sur les préconisations scientifiques, puis les évalue et les valide.

Julien Colas



La parole à

Julien Colas,
Responsable environnement et développement durable de Rexel

LA PERFORMANCE EXTRA-FINANCIÈRE DE REXEL

À l’occasion de reportings environnementaux et sociaux, Rexel évalue chaque année ses émissions de GES sur l’ensemble de sa chaîne de valeur. Ces mesures permettent dans un premier temps de constater en interne les progrès effectués et vérifier le respect de la feuille de route en termes de performances environnementale, sociale et en termes de gouvernance. Ces informations sont vérifiées par un organisme tiers indépendant, appelé à se prononcer sur la présence de l’ensemble des données requises par la réglementation ainsi que sur leur sincérité.
Des organisations indépendantes analysent ces mêmes données pour décerner au Groupe des indicateurs extra-financiers. Marques de reconnaissance objectives, ils permettent à Rexel d’asseoir sa crédibilité environnementale et sociétale à l’international et vis-à-vis de toutes ses parties prenantes.

Depuis plusieurs années, Rexel voit sa performance extra-financière reconnue. Le Groupe fait actuellement partie des indices d’Investissement socialement responsables (ISR) suivants :

Indices ISR

Dow Jones Sustainability Index Europe (DJSI Europe)

Dow Jones Sustainability Index Europe (DJSI Europe)

2021 : 1er en Europe et 4e de son secteur dans le monde
Mondialement reconnu, l’indice identifie les 20 % entreprises les plus performantes en matière de développement durable parmi les 600 principales sociétés de l’indice S&P Global Broad Market Index (BMI) en Europe.

FTSE4Good

FTSE4Good

Créés par FTSE Russell, les indices FTSE4Good sont dédiés à la mesure de la performance des entreprises déployant de solides pratiques ESG. Ils servent d’outils à plusieurs acteurs du marché, dans le cadre de la création ou de l’évaluation de produits d’investissement durables.

Euronext Vigeo Europe 120 Index et Eurozone 120 Index

Euronext Vigeo Europe 120 Index et Eurozone 120 Index

Les différents indices Euronext Vigeo rassemblent les entreprises cotées en bourse bénéficiant des meilleures opinions de l’agence sur leurs performances RSE. Rexel fait partie du Top 120 en Europe et dans l’Eurozone.

STOXX® Global ESG Environmental Leaders

STOXX® Global ESG Environmental Leaders

L’indice STOXX Global ESG Environmental Leaders est attribué aux entreprises mondiales les plus avancées en termes de critères environnementaux, sur la base d’indicateurs ESG fournis par la société indépendante Sustainalytics. En janvier 2022, 269 entreprises en faisaient partie.

Autres initiatives internationales

S&P Global Sustainability Yearbook 2022

S&P Global Sustainability Yearbook 2022

L’agence de notation S&P Global évalue annuellement plus de 7 000 entreprises faisant partie du Corporate Sustainability Assessment (CSA). Les sociétés qui figurent parmi les 15 % plus performantes de leur secteur et ayant obtenu un score jusqu’à 30 % inférieur à celui de l’entreprise la plus performante, intègrent le Sustainability Yearbook.

Evaluation CDP Climate Change 2021 : B

Evaluation CDP Climate Change 2021 : B

Organisation à but non lucratif, le CDP étudie l’impact environnemental et climatique des grandes entreprises mondiales cotées en bourse. Cette notation B confirme que Rexel contribue de manière proactive à la lutte contre le changement climatique, tout en soulignant la nécessité de renforcer son leadership sur le sujet dans son secteur.

Le reporting environnemental, comment ça marche ?
Chaque année, Rexel réalise un reporting environnemental des trois scopes de ses émissions carbone, dans le cadre de la déclaration de performance extra-financière (DPEF). Le référentiel de reporting construit par le Groupe se fonde sur plusieurs standards internationaux reconnus, tels que la GRI (Global Reporting Initiative) version 4, et le GHG Protocol (Greenhouse Gas Protocol, ou Protocole des gaz à effet de serre). Au total, 250 indicateurs environnementaux sont passés au crible grâce à un réseau de 74 correspondants environnementaux chargés de collecter, traiter et analyser les données. Tous les résultats sont ensuite vérifiés et validés par un Organisme tiers indépendant (OTI), comme la loi l’impose. Récemment, le Groupe a décidé d’aller plus loin en trimestrialisant les reportings dans les six principaux pays où il opère.

L’EFFET VERTUEUX DES EMPRUNTS OBLIGATAIRES LIÉS AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

En 2021, Rexel a réalisé deux émissions d’obligations durables (Sustainability-Linked Bonds – SLB) pour un montant total d’un milliard d’euros, soit la totalité de son financement obligataire. Ces obligations liées au développement durable constituent de puissants accélérateurs d’engagement et d’action. Et pour cause, ils comportent des pénalités si le Groupe n’atteint pas en 2023 puis en 2026 des objectifs intermédiaires de réduction d’émissions de CO2 alignés sur la trajectoire 2030. Avec les SLB, Rexel élève un peu plus encore son niveau d’exigence et de rigueur, les impératifs de développement durable s’imposant désormais à moyen terme dans ses engagements financiers.

Retrouvez ici l’ensemble des indicateurs environnementaux du groupe Rexel.

Retrouvez ici l’ensemble des indicateurs sociaux du groupe Rexel.

L’index d’égalité homme/femme

En tant qu’entreprise de plus de cinquante salariés, et conformément à la loi « Avenir professionnel et égalité de rémunération femmes / hommes » du 5 septembre 2018, Rexel est tenu de publier un index sur les écarts de rémunération entre les hommes et les femmes.

Cet index est évalué selon les 4 à 5 critères suivants :
• l’écart de rémunération femmes-hommes,
• l’écart de répartition des augmentations individuelles,
• l’écart de répartition des promotions (uniquement dans les sociétés de plus de 250 salariés),
• le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité,
• la parité parmi les 10 plus hautes rémunérations.

Le score minimum requis est de 75 points sur un total maximum de 100 points. S’il n’est pas atteint, des mesures correctrices doivent être mises en œuvre.
Les scores de 2021 révèlent que l’engagement de Rexel en matière d’inclusion et de diversité, conformément aux accords d’égalité professionnelle ratifiés avec les partenaires sociaux en 2019 pour Rexel Développement SAS et Rexel France, portent leurs fruits. Ces résultats sont un jalon vers l’accomplissement de l’égalité salariale, objectif final pour le Groupe.

Retrouvez ici l’index d’égalité homme/femme des filiales du groupe Rexel.