Imported Layers next prev icon-s-fb--lrg s-in--lrg icon-s-tw--lrg icon-s-tw--simple icon-s-tw--simple-w icon-s-yt--simple
Redirection

Il semble que vous soyez en .
Où souhaitez-vous être redirigé ?

Trouvez une agence près de vous Voir toutes les agences

Renforcer la démarche d’éthique et de compliance

La démarche éthique de Rexel est une démarche de progrès continu. Son but est de préserver la réputation du Groupe et de renforcer la confiance de ses partenaires et, ainsi, de contribuer à rendre sa croissance durable.


Une démarche structurée et transparente

En 2017, Rexel a renforcé sa démarche éthique initiée en 2007. Document de référence, le Guide d’éthique a été mis à jour. Il établit les principes que le Groupe défend et respecte sur les plans économique, environnemental et humain. Il s’impose à tous les collaborateurs, dans tous les pays.

Le Guide d’éthique a vocation à devenir le support-clé de tout collaborateur éventuellement confronté à une situation professionnelle délicate. En 2017, Rexel a également renforcé ses dispositifs existants en matière d’alerte et de lutte anti-corruption.

Des documents spécifiques, codes ou chartes, annexés au Guide d’éthique, détaillent différents aspects ou pratiques de la conformité qui sont applicables quel que soit le pays, au quotidien :

  • Le Code de conduite anti-corruption, initié en 2017
  • La Charte de l’environnement
  • Le Guide Droit de la Concurrence
  • La Charte de l’engagement sociétal

Pour accompagner le déploiement de cette démarche, Rexel s’appuie sur des correspondants éthiques dans les pays qui peuvent être saisis de manière confidentielle pour toute demande ou question, et mène des campagnes d’information régulières.

La démarche éthique du Groupe encadre les pratiques professionnelles des 27 000 collaborateurs de Rexel, en s’appuyant sur un socle de principes communs.

Evolution liée à la loi Sapin 2

La loi relative à la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique, dite « Sapin 2 », a pour ambition de porter la législation française aux meilleurs standards européens et internationaux en matière de lutte contre la corruption.

La mise en conformité porte notamment sur le renforcement du dispositif d’alerte et la création d’un code de conduite anti-corruption. Celui-ci définit et illustre les comportements prohibés : cadeaux et invitations, paiements de facilitation, etc.

Un nouveau dispositif d’alerte interne

Tous les collaborateurs et parties prenantes de Rexel peuvent signaler des comportements ou des requêtes graves ou inacceptables. Un formulaire dédié est mis à disposition et l’alerte est traitée de manière centralisée par le Comité d’éthique avec une sécurité accrue pour le lanceur d’alerte et une procédure respectant la protection des données personnelles.

« Il est primordial de continuer à susciter et à préserver la confiance de nos clients et de toutes nos parties prenantes. Garantir des standards éthiques exigeants contribue à la réputation de Rexel et à son succès commercial. Aussi, pour mieux accompagner nos collaborateurs et réaffirmer nos engagements vis-à-vis des tiers, nous renforçons notre démarche d’éthique et de conformité notamment en actualisant le Guide d’éthique, en déployant un nouveau Code de conduite anticorruption et en renforçant les garanties associées à notre procédure d’alerte ».

Domitille Fontaine-Castets, Responsable Conformité Groupe.

Respect des réglementations internationales

Les fournisseurs et sous-traitants de Rexel sont tenus de se conformer aux principes de son Guide d’éthique et de respecter les clauses contractuelles types applicables à l’ensemble des filiales du Groupe dans le cadre de leurs relations avec leurs fournisseurs. Ces clauses comprennent le respect des réglementations locales et internationales telles que la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, la Convention internationale des Droits de l’Enfant, et les conventions de l’Organisation Internationale du Travail.