Imported Layers next prev icon-s-fb--lrg s-in--lrg icon-s-tw--lrg icon-s-tw--simple icon-s-yt--simple
Redirection

Il semble que vous soyez en .
Où souhaitez-vous être redirigé ?

Trouvez une agence près de vous Voir toutes les agences

L’histoire du groupe Rexel

Depuis près de 50 ans, Rexel contribue au développement du marché de la distribution professionnelle de matériel électrique, en France et dans le monde. Marquée par son esprit de conquête commerciale et son objectif d’excellence opérationnelle, l’histoire du Groupe a connu plusieurs périodes décisives. Elles ont contribué à faire aujourd’hui de Rexel un acteur clé de la transition énergétique.


1967-1980 : aux origines de Rexel, naissance de la CDME

Histoire-France-Carte1967 – Création de la CDME

Rexel est issu de la Compagnie de distribution de matériel électrique (CDME), créée en 1967 par la Compagnie LEBON, qui réunit 4 sociétés : Revimex, Facen, Sotel, et Lienard-Soval.

Spécialisée dans le commerce de matériel électrique, la CDME se développe en France par l’acquisition d’entreprises régionales familiales. L’entreprise lance en 1978 une branche de distribution de matériel électronique et informatique professionnel, et se diversifie dans le négoce des fournitures industrielles.

1983 – Introduction sur le second marché de la bourse de Paris

À partir des années 1980, la CDME engage son développement en Europe et dans le monde. Elle intègre en 1983 le second marché de la Bourse de Paris et devient, avec plus de 20 % de parts de marché en France et 6 % au niveau mondial, le premier distributeur de matériel électrique en France. La société s’implante en 1986 aux Etats-Unis.

1986 – Entrée de la CDME sur le marché américain


1990 – 2005 : construction du groupe Rexel, en France et à l’international

historique 1990 2005 rexel1990 – Acquisition de la CDME par le groupe Pinault

Le groupe Pinault acquiert la CDME en décembre 1990 et en devient le principal actionnaire. En juin 1993, la CDME se rapproche de Groupelec Distribution (n° 3 français) et adopte le nom de Rexel.

1993 – Naissance de Rexel, du rapprochement de la CDME et de Groupelec Distribution

Dans les années 1990, le Groupe recentre son activité sur la distribution de matériel électrique : alors que la plus grande partie de son activité de distribution électronique professionnelle avait été cédée en 1988, Rexel se sépare en 1994 de sa filiale GDFI, n° 1 en France de la distribution de fournitures industrielles.

1998 – Implantation en Australie et en Nouvelle-Zélande

1999 – Entrée sur les marchés d’Europe de l’Est

2000 – Entrée sur les marchés d’Europe de l’Est

Rexel poursuit son renforcement en France, en Europe et aux Etats-Unis et continue de se développer à l’international. Les filiales du Groupe endossent peu à peu l’identité Rexel à l’étranger:

  • Willcox et Gibbs aux États-Unis deviennent Rexel Inc. en 1995,
  • Rexel Italia nait en 2000 de la fusion des 10 filiales italiennes,
  • la première coentreprise est créée en Chine sous le nom de Rexel Hailongxing.

2001 – 75 % du CA de Rexel est réalisé à l’international

En 2001, Rexel réalise 75 % de son chiffre d’affaires à l’international. A cette date, le Groupe est leader mondial sur son secteur d’activité avec 1 900 points de vente, 25 000 salariés dans 33 pays, et poursuit activement sa politique d’acquisitions.


2005 – 2008 : Faire face à la consolidation du marché mondial de la distribution de matériel électrique

2005 – Rachat de Rexel par un consortium d’investisseurs et sortie de la Bourse de Paris

Le groupe PPR (Pinault-Printemps- Redoute) se sépare de Rexel en mars 2005, au profit d’un consortium composé de Clayton, Dubilier & Rice, Eurazeo et Merrill Lynch Global Private Equity. Rexel sort de la Bourse de Paris le 25 avril 2005.

2006 – Acquisition de Gexpro (ex-GE Supply) aux Etats-Unis

Afin de poursuivre le recentrage sur son cœur de métier, Rexel procède à une série de cessions d’actifs, mais aussi d’acquisitions : 29 acquisitions de petite et moyenne taille sont ainsi réalisées sur la période. En 2006, le Groupe acquiert GE Supply, filiale de distribution américaine de General Electric, et devient numéro un en Amérique du Nord et en Asie-Pacifique. Rebaptisée Gexpro, cette filiale renforce l’activité de service de Rexel auprès des grands comptes industriels.

2007 – Retour en Bourse (Marché Euronext Paris, indice SBF 120)

En 2007, Rexel change de statut et devient une société anonyme à Directoire et Conseil de surveillance. L’entreprise est introduite en bourse à Paris le 4 avril 2007 sur le marché Euronext.

2008 – Acquisition de la majorité des actifs européens de Hagemeyer

En mars 2008, Rexel acquiert la majorité des actifs européens du groupe Hagemeyer, alors n° 3 mondial :

  • Elektroskandia dans les pays nordiques,
  • ABM en Espagne,
  • Newey&Eyre au Royaume-Uni.

Cette acquisition renforce considérablement les positions européennes du Groupe, qui y double son chiffre d’affaires, augmente de 50 % le nombre de ses points de vente, et s’implante dans cinq nouveaux pays. En 2008, Rexel détient environ 9 % de parts du marché mondial de la distribution de matériel électrique professionnelle.


2008-2014 : le tournant de l’efficacité énergétique

historique 2008 2014 rexel2012 – Lancement du projet d’entreprise Energy in Motion.

Avec la prise de fonction de Rudy Provoost en tant que Président du Directoire en 2012 et le lancement du projet d’entreprise Energy in Motion, Rexel renforce ses positions sur des marchés à fort potentiel.

Dans ce cadre, le Groupe acquiert plusieurs sociétés spécialisées pour développer son expertise en matière d’efficacité énergétique : Esabora, Inoveha, mais aussi Munro, dont l’acquisition permet à Rexel de développer avec succès son offre de produits et de services d’efficacité énergétique aux Etats-Unis : remplacement des sources d’éclairage, promotion active des produits à basse consommation d’énergie, proposition d’audits énergétiques, mise en place d’outils de mesure et de contrôle de l’énergie, certification d’économie d’énergie.

Entre 2006 et 2014, le groupe Rexel aura, au total, réalisé 58 acquisitions consolidantes, représentant environ 2,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

2013 – Création de la Fondation Rexel pour le progrès énergétique

En 2013, Rexel lance la Fondation Rexel pour le progrès énergétique afin de contribuer, dans les régions où le Groupe opère, à promouvoir l’accès de tous à l’efficacité énergétique.

2014 – Rexel adopte la forme de société anonyme à Conseil d’administration

Depuis 2014, Rexel évolue pour faire face à un monde en transformation. En passant à une structure unique à Conseil d’administration, le modèle de gouvernance du Groupe s’assure un processus de décision simplifié, et se donne les moyens de faire face à une évolution rapide du secteur. En parallèle, Rexel réorganise ses activités autour de trois régions principales (l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie-Pacifique), afin de consolider ses positions au sein des économies matures tout en développant sa présence dans les pays à forte croissance. Enfin, en plaçant le client au cœur de son modèle transactionnel, le Groupe renforce ses positions sur des secteurs à fort potentiel (maîtrise de l’énergie, énergies renouvelables…) qui répondent de manière innovante et durable aux besoins d’aujourd’hui et de demain.


Depuis 2015 : Renforcer le Groupe et préparer le monde de demain

Le Groupe poursuit sa politique de croissance externe visant à développer son savoir-faire, à renforcer ses positions sur les marchés émergents et à consolider son activité dans les marchés matures. A travers les acquisitions de Sofinther et Cordia en France ou encore Brohl & Appell aux Etats-Unis, Rexel développe ses activités multi-énergie et sécurité et se renforce dans le domaine des services liés aux automatismes industriels.

2016 –  Patrick Berard est nommé Directeur Général

Le Groupe a présenté en février 2017 sa feuille de route stratégique fondée sur 3 priorités : accélérer sa croissance organique, être plus sélectif dans l’allocation de ses capitaux et renforcer sa structure financière et, améliorer sa performance opérationnelle et financière.

A moyen terme, Rexel a pour but d’être un groupe :

  • Plus concentré en termes de géographies et de segments de marché,
  • Générant de façon structurelle une croissance de ses ventes supérieure à celle du marché,
  • Plus profitable,
  • Dont la structure financière est renforcée, permettant ainsi une plus grande flexibilité,
  • Qui s’appuie sur des équipes renforcées et engagées,
  • Qui crée de la valeur pour ses parties prenantes.